Découvrir notre univers

L’histoire de Méert

Il est des histoires de gourmandises comme pour les contes pour enfants ; elles se terminent toujours par… et ils dégustèrent de nombreuses et délicieuses gaufres ! 

XVIIIème siècle

L’histoire de Méert débute en 1761, lorsque le sieur Delcourt s’installe Confiseur chocolatier à Lille, au 27, rue Esquermoise, adresse à laquelle on retrouve les traces d’une confiserie dès 1661. Il sera bientôt suivi de son compatriote Modo de Rollez qui, grâce à ses fameuses glaces, fera de cette adresse un lieu incontournable de l’art du sucré. En cette fin du XVIIIème siècle, Lille aura donc sa révolution pâtissière !

XIXème siècle

C’est le même Modo de Rollez, qui en compagnie de ses amis artistes, de l’architecte Benvignat et d’Alphonse Alexandre Leroy, donne au lieu le visage que nous lui connaissons aujourd’hui, un incroyable décor pompéien et orientaliste au style flamboyant, riche du talent de Stalars et Huidiez, peintre et sculpteur inscrits dans l’époque.

1849 : M. Méert

Le belge Michael Paulus Gislinus Méert reprend l’affaire après cinq années passées aux Colonies dans les plantations de cacaoyers, canne à sucre, de vanille et de café. Riche également d’un parcours chez les plus grands confiseurs d’Europe, il développe les déjà nombreuses douceurs pâtissières et crée la fabuleuse gaufre fourrée à la vanille, laissant définitivement son nom à la célèbre Maison. L’Histoire fera le reste qui verra défiler nombre d’artistes, écrivains, chefs d’Etat, membres d’insignes familles royales régnantes, et personnalités illustres, du général de Gaulle à Marguerite Yourcenar, ou encore les familles de Bourbon de Parme, d’Orléans et de Beauffremont… qui s’enticheront de cette fantaisie sucrée à la saveur et au moelleux incomparables !

XXème siècle

Devant le succès, le premier salon de thé « Family Tea », pur style néo Louis XVI et œuvre de l’architecte Cordonnier, est inauguré, suivi très rapidement d’un second salon art déco, puis d’un nouveau magasin dans les années 1930. Au tournant du XXIème siècle, l’ensemble des bâtiments XVIIème et XVIIIème siècle, qui abritaient les ateliers sont transformées en salon de réception, pour aboutir au lieu que nous connaissons aujourd’hui.

XXIème siècle

Enfin, forte des nombreux Prix remportés lors des expositions nationales et internationales à Roubaix, Londres, Bruxelles, Paris, la Maison Lilloise se démultiplie en ouvrant un Salon de Thé au sein du Musée La Piscine de Roubaix dès 2001, puis dans l’un des pavillons de L’Exposition Universelle de Shangaï en 2010, avant que de s’implanter à Paris dans le Marais et à Saint-Germain des Près.

Et demain…

En 2013, le nom de Méert renoue avec ses origines, en ouvrant boutique au 7, Galerie du Roi, au cœur du Bruxelles historique, avant d’investir demain Londres… et quelques autres capitales du goût.